Quelle urne funéraire choisir pour recueillir les cendres du défunt ?

Lors du décès d’un proche, certaines familles choisissent la crémation pour la dépouille du défunt. Cette pratique requiert l’utilisation d’une urne pour recueillir les cendres funéraires. Ces dernières seront transmises à celui qui a organisé les funérailles après la cérémonie. Comme le choix d’un cercueil, celui de l’urne est important pour les proches du décédé.

Le choix du matériau et du format

L’urne funéraire se décline en plusieurs formes et matériaux. Elle est disponible en bronze, en marbre, en pierre, en céramique, en albâtre. Certaines variétés biodégradables en moulées de sel, en carton ou en sable limitent la pollution de l’environnement. En effet, des urnes bio dédiées à être mises en terre avec une graine permettent même de faire pousser un arbre. Cela est synonyme de renaissance. Bien l’abondance de modèles, ces produits sont vendus à prix compétitifs sur le marché. Selon la matière et le format, le tarif peut aller de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros. Tout dépend de la sophistication du contenant funéraire. Les urnes conçues avec des matériaux nobles comme le métal et le marbre coûtent chères.

La destination des cendres : un critère de choix important

Le mode de conservation des cendres a une influence sur le choix de l’urne funéraire. Selon qu’elles soient dispersées dans la nature, immergées ou stockées dans un columbarium, la sélection du contenant doit être faite avec minutie. En fait, si l’urne est destinée à être intégrée dans un columbarium ou un monument, choisissez un élément à la fois robuste et esthétique. Dans le cas d’une immersion en mer, optez pour une matière biodégradable (en sel, en sable, etc.). Ainsi, un format simple fera l’affaire si les cendres seront dispersées ou si l’urne sera enterrée. La loi de 2008 vient interdire la division des cendres. Celles-ci doivent être recueillies en totalité qu’elles soient dispersées ou conservées.

La volonté du défunt

L’urne funéraire est le dernier souvenir que les proches auront vis-à-vis du défunt. De ce fait, il est important de retenir les préférences du décédé. Cela évoque sa personnalité et constitue un élément majeur pour lui rendre hommage une dernière fois. A cet égard, certains fabricants proposent désormais des urnes personnalisables. Ces dernières permettent de rendre unique le respect pour le proche éteint. Les goûts de la famille priment aussi dans le choix vu que ce sera le foyer qui va puiser du réconfort. En somme, chaque paramètre est à prendre en considération afin de trouver l’urne funéraire la plus appropriée à la situation personnelle.

Quels sont les différents bois pour un cercueil ?
Peut-on disperser les cendres d’un défunt où l’on veut ?