Quels sont les différents bois pour un cercueil ?

Lors du décès d’un proche, les préparatifs funèbres peuvent être très stressants. Il y a l’envie de donner des cérémonies mémorables pour la mémoire du défunt L’envie aussi de faire ressortir le respect qu’il y avait pour la personne. Toutes ces variables entrent en compte et pourtant, il y a tellement de choses à régler comme les fleurs, la cérémonie ou même la question du cercueil. Pour cette dernière, certaines personnes prennent une avance sur les autres et préfèrent commander leur dernière demeure lors de leurs vivants, pour s’assurer de leur qualité car au final, il n’y a qu’une mort.

Les matériaux utilisés habituellement

Pour l’inhumation, beaucoup choisissent un bois fort, résistant et robuste pour pouvoir résister aux aléas du temps et de l’humidité. Parmi cela, il y a le bois du chêne, très utilisé dans ces cas-là, mais aussi le bois de l’orme. Bien évidemment, la qualité du bois est très importante. En fait, il ne suffit pas d’un bois venant d’un arbre robuste, mais d’un bois de qualité. Pour les seconder, le hêtre et le châtaigner sont aussi présents dans la liste, mais avec une résistance un peu moins forte au temps. Donc, il faudra bien considérer la solidité du bois pour un cercueil.

Les matériaux les plus abordables

En général, la règle met en relief le fait que, pour le choix du bois pour un cercueil, la qualité est toujours accompagnée du prix. C’est pour cela que parfois, les personnes peuvent choisir un bois à faible résistance. Pour cela, il y a les bois un peu plus faciles à trouver tel que le pin et le peuplier. Ces derniers sont à la portée de tous. Ce qui enlève un poids sur les charges de la famille pour les obsèques.

Les matériaux assez hors norme

Bien que votre choix puisse plus se pencher vers un bois résistant ou non, d’autres personnes décident que le moment de l’inhumation est tellement significatif qu’il est d’une grande importance de construire le cercueil dans un bois hors norme, hors des limites du prix et autres. D’habitude, dans ces cas, ces personnes s’intéressent directement à un bois assez rare et donc assez cher, mais la mémoire d’une personne n’a pas de prix. Donc, le bois pour un cercueil qui coûte si cher n’est pas vraiment un grand problème. L’acajou correspond exactement par exemple à ce genre de bois. Il ne reste plus qu’à faire un choix.

Quelle urne funéraire choisir pour recueillir les cendres du défunt ?
Peut-on disperser les cendres d’un défunt où l’on veut ?